THAILANDE // KOH PHI PHI DON ( partie 1)

Après les terres, nous sommes allés visiter la belle île de Koh Phi Phi. Cette île a été complètement dévastée en 2005 lors du Tsunami, et a été entièrement reconstruite. Aujourd’hui 12 ans après il ne reste plus une trace de cette tragédie. On dit que les eaux ici font parties des plus belles du monde et ce n’est pas exagéré lorsqu’on les voit de ses propres yeux. Koh Phi Phi est un bijou étincelant, encore faut il trouver les merveilles à travers la horde de touristes  là bas et ce qui se rapproche le plus du Paradis.

| JOUR 11 / KOH PHI PHI DON / POINT OF VIEW & TOHKO BEACH |

Réveil mouvementé avec Lila qui pendant la nuit avait fait de grands gestes et ravagée le vase sur la table de nuit directement sur le sol ! Après avoir pris un petit dèj et régler la facture des pots cassés (sans mauvais jeu de mots) nous nous apprêtions à prendre la navette de notre merveilleux hôtel pour rejoindre le ferry. La navette de l’hôtel partait pour le point d’embarcation à 9h et notre Ferry s’en allait à 9h30, heureusement pour nous cet endroit n’est qu’à 10 minutes de l’hôtel. Seulement, c’était sans compter sur des français qui s’embrouillaient avec la réception de l’hôtel et qui du coup retardaient la navette le temps des explications car ils souhaitent la prendre ! Au début ils s’excusent et nous disent qu’ils en ont pour 5 minutes, sauf qu’on les a attendu 15 minutes ! Finalement on est partis sans eux en expliquant qu’on avait un bateau à prendre. Nous sommes arrivés à l’embarcation 5 minutes avant le départ, ça s’est joué à un poil de fesse !

Enfin à bord pour une traversée de 2 heures jusqu’à Koh Phi Phi Don (finalement 2h30 car nous sommes restés bloqués un long moment près de Railay Beach car il y avait pleins de longeais sur la mer), nous en avons profité pour bien cramer sans nous en rendre compte. Evidemment nous n’avions pas mis de crème solaire ,  rafraîchis par l’air du vent, naïfs que nous sommes ^^ Ou comment ressembler à des écrevisses passées au grill à notre arrivée, les brides du sac de voyage sur les épaules cuites ça pique un peu.

A  Koh Phi Phi on nous annonce avec des hauts parleurs qu’on doit payer 20 bahts par personne pour entrer (sorte de taxe pour financer l’entretien de l’île). Sur le ponton qui amène au village des dizaines d’hommes tiennent des pancartes avec des noms d’hôtels Resort; nous trouvons le nôtre, l’homme nous dit de revenir dans une heure, le temps pour nous de manger un bout et de faire un mini tour.

.

Après 30 minutes de traversée houleuse en longtail (j’ai bien failli vomir mon déjeuner), nous voilà à Tohko Beach ! Et là … magique ! Ce lieu est carrément le Paradis sur Terre… La plage privative recouverte de sable fin, personne à l’horizon, des petits bungalow sur pilotis , l’eau de la mer limpide et chaude..  La gérante nous explique en plus que nous sommes seuls pour le moment dans le resort, que tous les occupants sont soit partis au village , soit pas encore arrivés. On nous présente le bungalow et c’est parti pour une baignade , la plage pour nous tout seul 🙂 Nous avions pied sur 10-15 mètres voir peut-être plus, et nous voyions au travers de l’eau, il n’y avait strictement rien , que du sable à perte de vue et quelques rochers. Ca fait 20 ans que j’ai arrêté de me baigner sur les plages de France à cause du fond qu’on ne voit pas et qui est recouvert d’algues et de merdasses coupantes en tous genre, l’eau qui est toujours trop froide et vite trop profonde, trop de monde et trop de personnes très très discutables 😀 Là j’ai re-découvert ce que c’était que de se baigner à la mer, ça a été un moment vraiment parfait.

.

.

Vers 16h30 / 17h on se décide d’aller au village de l’île, mais c’était bien plus périlleux que ce que je pensais. J’avais vu sur internet qu’on pouvait soit se rendre au village en bateau, soit par la montagne par un sentier qui y amène en 45 minutes. Par la mer, le dernier bateau de l’hôtel qui y allait était à midi, et si nous voulions appeler un taxi-boat cela coutait très cher, on décide de passer par la forêt. Toujours aussi naïfs, nous voilà en train de nous diriger vers le sentier quand la gérante nous demande où nous allons comme ça, alors je lui explique qu’on souhaite aller à Tonsai par la montagne , et là elle grimace et me dit qu’avec des enfants elle ne le conseille vraiment pas.. Elle me dit que c’est la forêt vierge, que c’est infesté de moustiques et que pour revenir aucun bateau ne nous ramènera à cause d’un orage qui s’annonce cette nuit, il faudrait alors soit repasser par la forêt de nuit, soit rester à Tonsai. Elle nous dit qu’on peut quand même aller jusqu’au point de vue (moins loin que le village) et redescendre pour voir comment est le sentier. Ni une ni deux on commence à grimper dans la forêt.. Sauf que le sentier faisait environ 1 mètre de large (et encore pas sûre du tout..) et que de chaque côté c’était la forêt tropicale avec son lot d’insectes et ses bruits flippants ! Et puis ça grimpe ça grimpe et des hordes de moustiques nous poursuivent et nous piquent en marchant.. J’en pouvais plus tellement c’était difficile, surtout avec la chaleur étouffante .. 45 minutes à travers l’épaisse forêt où nous avons traversé des nuées de papillons (magnifiques) et même croisés des macaques 😀 On arrive enfin au point de vue, complètement HS.. Le spectacle en vaut la peine, mais on ne peut pas trop s’attarder non plus car la nuit tombe et on ne se voit pas retraverser la forêt de nuit… On redescend donc le plus vite possible mais Lila avait du mal à marcher rapidement alors son papa l’a pris sur ses épaules, ce qui a eut pour effet qu’elle balayait les branches avec ses cheveux.. Et malheureusement elle se met à pousser un cri de douleur en nous hurlant que des moustiques la piquent mais on ne voit pas de moustiques sur elle donc on lui demande où , complètement paniqués, elle nous montre sa robe.. Je soulève la robe et j’ai eut juste le temps d’apercevoir un gros insecte rond et foncé avec pleins de pattes , de la taille d’une pièce de 1 euro (je pense à une sorte d’araignée) .. sans trop savoir ce que c’était  j’ai tapé dessus pour le faire tomber , l’insecte a disparu mais la morsure a été très douloureuse, Lila n’est pourtant pas douillette, elle a pleuré tout le long de la descente en disant que ça faisait mal.

Enfin en bas je regarde la piqure , il y avait seulement un petit morceau de peau arraché et c’était un peu rouge, mais pas de bouton, pas de boursouflure, et la douleur était passée. On a quand même surveillé sa température les jours suivants , heureusement pour nous à priori l’insecte n’a pas eut le temps de la blesser.

Nous avons finalement mangés à l’hôtel calmement .. c’était vraiment bon et le cadre vraiment magnifique. L’orage commençait à venir, on est donc allés se coucher pour une première nuit dans la cabane !

.

 

| 2 nuits à Tohko Beach Resort |

L’endroit est juste superbe ! Niveau cadre on ne pourrait pas espérer mieux, d’autant qu’on entend vraiment aucun bruit du village et des plages (à priori lieux de fêtes débridées et bruyantes le soir). On se sent un peu coupés du monde et préservés. Les bungalows sont assez inégaux les uns les autres, certains sont récents, certains ont un aménagement moderne, bien isolés à l’intérieur , d’autres comme le notre étaient très très rudimentaires. Nous étions certainement dans un des plus vétuste du resort ! On voyait le jour entre les lattes du parquet, il y avait un jour également entre le haut des planches et le toit ce qui avait pour effet de laisser entrer les insectes et les geckos comme ils voulaient 😀  Le restaurant de l’hôtel est très bien que ce soit pour les repas comme pour le petit déjeuner. Un bateau est mis à disposition pour rejoindre le village (deux départs et deux retours), payant, mais beaucoup moins cher que les taxi-boat.

80 euros la nuit  pour quatre sans les petits déjeuners

Publicités

2 thoughts on “THAILANDE // KOH PHI PHI DON ( partie 1)

Laissez moi un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s