PRESQUE 30

Récemment j’ai lu un article bidon sur une page tout aussi bidon sur facebook qui expliquait aux nanas de 30 piges (cible de la page qui plus ait) comment elles ne devaient PLUS s’habiller et ne surtout plus montrer leur nombril. J’ai d’abord beaucoup ris en lisant les 200 commentaires de femmes complètement révoltées contre la probable petite stagiaire aux petits nichons fermes , fraichement sortie de son école de journalisme, qui a rédigé ce mouchoir . Et puis j’ai eut envie non pas de me justifier car merde OSEF y’a pas de retour en arrière possible à ce que je sache , mais j’ai eut envie de dire ce que c’est d’avoir presque 30 ans, en vrai (ah zut on ne porte pas de couche à 30 ans ?? AH BON ?)

En toute objectivité, quand j’avais 20 piges, je voyais la trentenaire comme une femme sur une pente mega glissante, comme arrivée au sommet de la montagne et en train de dégringoler la pente de la décrépitude doucement mais surement . Oui, car quand t’as 18 ou 20 ans t’as tendance à penser que tu es la femme à son apogée :  la jeunesse, la fraicheur, l’insouciance et les années devant toi. « Pas faux » jeune fifreline !  mais être tout ça  reste encore assez loin du véritable accomplissement et épanouissement, clairement. Sauf que ça, tu ne t’en rends compte que quand la collection de bougies s’agrandit et que tu en as terminé avec tes boutons d’acné.

30 ans

Officiellement, je n’aurais 30 ans que dans 4 mois, mais à priori je ne pense pas que des dizaines de rides vont envahir mon visage, ni que mes seins si petits soit-ils vont s’écrouler un matin au cours de ces prochains mois, donc diantre , je pense pouvoir parler sans crainte. Passé l’acceptation du fameux chiffre 3 qui arrive (finalement peut-être moins compliqué que le cap des 26 ans), On fait le point sur ce qui change. Alors, côté vestimentaire d’abord (puisque c’était surtout de cela dont traitait l’article), à ce jour, aucune charte n’interdit le port de baskets après 30 ans (ouf, un véritable soulagement pour la basketophile que je suis) ni du bikini ni des chaussons-peluches (et pourtant là quand même ..), ni des fringues moulantes d’ailleurs comme pouvait le dire clairement cet article fabuleux que j’ai pu découvrir. Physiquement parlant, aucune déformation de mon corps récemment, aucune décente d’organe à l’horizon ni en programmation imminente. Pour celles qui sont déjà maman comme moi, la grossesse a tendance à faire plus ou moins légèrement son taf de remodelage corporel car oui, la nullipare  ne le sait peut-être pas encore (petite naïve) ou se dit qu’elle passera peut-être entre les mailles du filet (doublement naïve) : la grossesse est un magnifique cadeau de la vie mais aussi un bon rouleau-compresseur . Pas la peine d’ imaginer pouvoir garder une poitrine bien ferme (sans blague  ??) à moins de passer sur le billard ,  hanches qui s’élargissent (par la force des choses) , et pour les moins chanceuses y’a des traces indélébiles malencontreuses et des petits stocks de gras mal placé. Rassurez vous, on ne devient pas un gros thon pour autant. Mais revenons à nos moutons. Avouons le, ces 10 dernières années nous avons perdu nos joues de bébé , nos traits se sont durcies , enfin on ne nous appelle plus aussi souvent « mademoiselle » à la caisse, bon, ben tant mieux, avoir l’air d’une gamine à 30 ans c’est pas forcément toujours gratifiant non plus.

30 ans-1

Au niveau du mental, à 30 ans on est normalement devenue adulte. Je ne me pose plus la question de  qui je suis, je sais ce qui m’emmerde et qui j’emmerde surtout, je sais ce qui m’anime et je vais plus qu’à l’essentiel. L’assurance ne vient plus que de l’intégration sociale ou du physique, mais principalement du vécu et de ce que l’on a fait ou compte faire de notre vie. C’est vraiment très appréciable et valorisant de se sentir accomplie et sûre. On se sent pousser la cape de Superwoman dans le dos, plus rien n’est insurmontable ou presque ! Au premier qui ose me titiller recevra un coup de pelle, c’est dit, compris ? 😉

C’est parfois compliqué tout de même de se dire qu’on ne va pas vers l’amélioration physique dans les prochaines années, concrètement; mais au fond, le seul vrai soucis quand on prend de l’âge il est seulement dans la tête de ceux qui rient de nous voir passer la barre de la vingtaine. Mais que ces jeunes bambins se rassurent, quand ils y arriveront aussi,  ils verront que c’est juste comme monter un étage, on voit simplement  les choses d’un peu plus haut 😉

Publicités

2 thoughts on “PRESQUE 30

Laissez moi un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s