i – Taiyaki – masu !

Taiyaki-13

Nos potes sont partis au Japon fin août et parmi ma liste de choses que je voulais qu’ils me ramènent il y avait un moule pour faire les Taiyaki ! Ce fut chose faite !

Qu’est ce qu’un Taiyaki ?  C’est une sorte de gâteau japonais en forme de poisson à mi chemin entre la gaufre et la crêpe , traditionnellement fourré avec du Anko (pâte de haricots rouges sucrées) , mais on le trouve au Japon fourré à toutes sortes de choses parfois pas forcément très ragoûtantes : de la crème glacée ou de la crème au fromage par exemple. La première fois que j’ai mangé un Taiyaki c’était au salon du Sirha (salon gastronomique) en 2005 ou 2006. Tout de suite j’ai adoré ce petit gâteau, mais en France on en trouve pas du tout. A Tokyo , ce sont des petits stands ambulants la plupart du temps qui font des Taiyaki tout chauds hummm

3200155769_1_2_NyKaKyNI

IMG_4395 IMG_4442

Mon petit péché mignon ce sont ceux au Anko ! Son goût se rapproche fortement de la crème de marrons (dur à croire mais oui !).  J’ai donc tenté de faire ceux là chez moi hier après-midi ! (il pleuvait et pour une fois je travaillais pas !)

  • La recette du Anko (pâte de haricots rouges sucrées) :

J’ai trouvé ça long et fastidieux ! Mais je pense que c’était parce que c’était la première fois. Pour faire du Anko il ne faut pas des gros haricots rouges genre Chili Con Carne, mais des Azuki ! Ce sont des petits haricots ronds.

Taiyaki-3

Il suffit de mettre 200g de Azuki dans une casserole et de les recouvrir d’eau, les faire bouillir et laisser frémir 5  minutes. Jeter l’eau et recommencer cette opération une deuxième fois. Égoutter ensuite les haricots et les faire mijoter dans de l’eau à couvert (1 bon litre). Personnellement je les ai fait cuire une bonne heure pour qu’ils s’écrasent bien entre les doigts (en gros on les fait cuire tant qu’ils sont encore trop fermes).

Une fois cuits, on retire une partie de l’eau de cuisson et on ajoute 180 grammes de sucre (je conseillerai d’en mettre moins si vous craignez le sucré). Faire mijoter en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte sirupeuse. Pour ma part j’ai écrasé la pâte au pilon pour obtenir une texture plus liquide.  Laisser refroidir et c’est prêt !

Taiyaki-4  Taiyaki-7 Taiyaki-9

Une fois la pâte de Anko prête, on s’attaque à la pâte de Taiyaki, beaucoup plus simple ! Pour environ 10 Taiyaki :

  • 4 oeufs
  • 200g de farine
  • 100g de sucre
  • 20ml de miel
  • 140ml de lait

On fait d’abord chauffer le moule (comme quand on chauffe une poêle pour les crêpes), on mélange tous les ingrédients dans un cul de poule jusqu’à obtenir une pâte semblable à la pâte à crêpe. On verse un peu de mélange dans le fond de chaque moule (que d’un côté), on met un peu de garniture sur la pâte au milieu (ici le Anko) puis rajouter du mélange de pâte par dessus et fermer le moule. Retourner le moule fermé pour faire cuire l’autre côté et c’est bon !

Taiyaki-2Taiyaki-1 Taiyaki-8

Et voici mes petits Taiyaki ! Les japonais se débrouillent mieux que moi pour que ça ressemble bien à un poisson mais c’était pas trop mal surtout pour une première 😉 Et au goût c’était bien ça ! Ceux qui me connaissent savent à quel point je suis douée pour ne pas être douée en cuisine !

Taiyaki-13  Taiyaki-14

Itadakimasu !!

(bon appétit)

Publicités

3 commentaires sur « i – Taiyaki – masu ! »

  1. ça a l’air très réussi !! ça doit être bon, je serais curieuse de gouter ! En tout cas, félicitations : pour une première fois, je trouve tes petits « poissons » très jolis ! Bravo !

    J'aime

Laissez moi un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s